fbpx

La défiscalisation

actualites-finances

CAPITALIZE.FR est un site dédié au personnes cherchant a défiscaliser ou a réduire leurs impôts,vous trouverez astuces et conseilles et des formulaires avec des mise en relations avec de vrai conseillers

Défiscaliser via la loi Pinel

 

De nombreux contribuables ont été déjà séduits par le dispositif de défiscalisation immobilière loi Pinel. Normal puisque devenir propriétaire tout en réduisant ses impôts est une bonne affaire pour les investisseurs immobiliers.  Qu’est ce que la loi Pinel ? Quels sont ses avantages ? et quels sont les profils qui peuvent en bénéficier ?

Les principes de la loi Pinel

 

La loi Pinel est un nouveau dispositif fiscal qui permet à tous les contribuables français d’investir dans un logement neuf afin de le louer. Créée pour soutenir dans le secteur immobilier, cette remplaçante de la loi duflot permet de relancer la construction durable dans des zones à forte demande locative pour des logements énergetiquement performants et accessibles aux familles intermédiaires. Elle permet de défiscaliser jusqu’à 21% de la valeur totale d’un bien immobilier sur une durée pouvant aller de 6 à 12 ans. Elle permet une réduction d’impôt jusqu’à 63 000 €.

Les grands principes de défiscalisation en loi pinel sont relativement simples. Déjà, il faut acquérir un bien immobilier dans une zone éligible au dispositif, c’est-à-dire à Paris et dans les grandes agglomérations françaises, de métropole et d’outre mer (zone A, A bis ou B1). Et ce n’est pas n’importe quel bien parce qu’il faut un logement BBC ou RT 2012.

Le propriétaire s’engage également à respecter les plafonds de loyers et plafonds de ressources pour locataire imposés par le gouvernement dans le cadre du dispositif.

Ensuite, il faut louer le logement à titre de résidence principale pendant 6, 9 ou 12 ans. Selon la durée de mise en location du bien, l’acquéreur peut bénéficier d’une réduction d’impôts octroyée sur le prix d’acquisition du bien. Le plafond de cette réduction d’impôt est limité à 63 000 €, soit un montant applicable pour un coût d’acquisition du bien jusqu’à 300 000 €.

 

Parlons de ses avantages

 

A part la réduction d’impôts, la défiscalisation loi Pinel permet de se constituer un patrimoine immobilier. En plus, il s’agit d’une épargne en enlevant le coût du crédit mensuel réalisé dans le cadre de l’investissement locatif, le montant de la réduction d’impôt et les revenus locatifs reçus durant la mise en location du bien.

 

Voici les principaux avantages fiscaux, financiers et patrimoniaux grâce à ce dispositif de défiscalisation :

  • Une réduction d’impôts selon la durée de l’acquisition : 12% sur 6 ans, 18% sur 9 ans, 21% sur 12 ans.
  • La déduction de charges du montant imposable
  • Devenir propriétaire en quelques années
  • Grâce aux loyers générés, cet investissement vient compléter vos revenus et vous assurent une retraite plus confortable

Pourquoi investir en loi Pinel ?

 

Réduire ses impôts tout en devenant propriétaire d’un bien immobilier ? Qui n’a pas rêvé d’une telle situation ? Dans un contexte socio-économique où le contribuable français reste lourdement taxé, l’investissement en loi Pinel est une grande opportunité.

Selon les statistiques fournies par Eurostat, le taux de prélèvement obligatoire de la France est le plus élevé par rapport aux pays de l’Union Européenne (UE). Les recettes fiscales, ont ainsi représentées 47,6% du PIB en France en 2016 incluant impôts et cotisations sociales. Rappelons que  la moyenne de la zone euro établie est à 41,3%. C’est la raison pour laquelle les contribuables français sont très motivés à pratiquer la défiscalisation. De plus, le placement dans la pierre reste plus que jamais une valeur sure pour les investisseurs dans l’hexagone. Par ailleurs, une étude du crédit foncier le confirme (Quelles sont les motivations des français qui font le choix de l’investissement locatif en 2017 ), l’immobilier reste le premier support de choix et actif privilégié, pour 70% d’entre eux, devant l’assurance-vie (15%), le livret d’épargne sécurisé (8%), et les marchés financiers (7%)

 

Investissement locatif en loi Pinel : comment réussir ?

 

Certaines conditions doivent être prises en charge pour réussir dans l’investissement immobilier locatif en loi Pinel :

- L’emplacement du bien : quel que soit le dispositif de défiscalisation choisi, la localisation du bien reste l’une des clés de la réussite de tout investissement locatif. Pour la loi pinel, l’emplacement du bien doit se situer en zone A, Abis, ou B1, dans une zone éligible au dispositif. Cependant, ces zones ont chacune leurs sensibilités à la tendance du marché immobilier. C’est pourquoi il est primordial de se focaliser sur les zones ou l’opportunité locative est la plus importante par rapport à l’offre de logements disponibles.  D’ailleurs, des alertes sur les statistiques se dressent chaque année sur les villes et agglomérations à éviter en zone B1 et B2.

- Un profil  bien bâti : selon l’étude du crédit foncier, l’âge moyen à la souscription d’un investissement locatif, incluant neuf et ancien, et tous dispositifs confondus, est de 45 ans. L’investisseur moyen vit en couple disposant d’un revenu moyen de 70 300 euros. Par ailleurs, le coût médian d’une opération d’investissement locatif s’est élevé à 168 000 € en 2017.

Pour vous rassurer, 94% des investisseurs dans l’immobilier locatif enquêtés se déclarent assez satisfaits ou très satisfaits de leur investissement en loi Pinel.

Les critères des investisseurs pour le choix d’une ville

 

Même s’il existe des zones éligibles pour ce dispositif, il est nécessaire de connaitre les critères d’évaluation du degré de tension d’une ville :

 

  • Le nombre de logements construits et les chantiers en cours, caractéristique de la demande potentielle de la zone concernée
  • Les données démographiques sur la zone, à consulter dans les documents d’urbanisme de mairie de la ville concernée
  • Le taux de vacance locative dans la zone concernée. Il s’agit de la bête noire de beaucoup d’investisseurs immobiliers surtout ceux qui  doit rembourser mensuellement un crédit. Pour se préparer à d’éventuelles carences locatives ou réduire les risques, il est nécessaire de connaître les données sur le taux de vacance locative d’une ville.
  • Pour bon nombre de locataires, la proximité avec les transports, les écoles, ou autres commodités reste un critère de choix. Ils constituent donc des critères à impérativement prendre en compte dans le cadre de l’investissement. Pour un investissement rentable, ces critères doivent être pris en compte.